Tous les articles classés dans : mode éthique

Petit guide de la consomm’actrice #1 Fast fashion vs mode éthique

Mode éthique, minimalisme, mode responsable, écologie et zéro déchet… Autant de mots qui pèsent lors de l’achat de nos vêtements. Lors d’un sondage sur instagram la semaine dernière pour savoir si vous faisiez attention aux matières des vêtements que vous achetez, vous avez été une majorité à nous répondre que oui, mais en même temps à nous exprimer le sentiment d’être un peu perdues face au défi d’une consommation de vêtements plus responsable. D’où l’idée d’une série d’article sur le blog pour vous aider à y voir plus clair. Nous sommes en pleine période de soldes, et c’est le moment de réfléchir pour acheter mieux et plus consciemment. Nous vous parlerons des matières et des conditions de production dans l’industrie textile dans de prochains articles, mais il nous semblait important de commencer par le commencement, à savoir redéfinir les termes. On entend parler de fast fashion, et à l’inverse, il est parfois difficile de savoir exactement ce qu’on entend par mode éthique, et vers où se tourner pour acheter des vêtements de manière plus responsable …

BLACK FRIDAY – À la mémoire de Taslima

Et oui, nous y sommes, à ce jour tant attendu. Boîte email saturée de pourcentages, je trépigne. C’est l’occasion ou jamais, le moment d’acquérir des choses qui risqueront de passer sous le nez si je n’en profite pas. Je sais que tout cela, c’est pour me pousser à la consommation, mais après tout il n’y a pas de mal à se faire plaisir, le shopping est un loisir comme un autre. Je me rue comme tout le monde sous le rideau de fer qui se lève à peine dans le magasin, inondé en un instant d’une marée humaine. J’ai chaud, très chaud. Je me fais bousculer, j’arrache les vêtements des cintres avant que d’autres ne s’en emparent. Je suis fébrile, l’air est irrespirable, j’ai l’impression d’avoir du mal à respirer, la foule m’étouffe. Je n’ai plus de place dans mon placard, je le sais, mais je ne peux pas ne pas en profiter, je le regretterais. Je n’en ai pas vraiment besoin, c’est vrai, mais après tout on ne sait jamais, ça peut toujours servir, …

Gulshaan en clôture de la Fashion Week de Paris

En un peu plus de deux ans, nos collections ont foulé les podiums de Londres, d’Istanbul, de Jakarta, de Toronto et de Turin, et l’équipe a vécu chaque fois des expériences différentes et extraordinaires. Cependant, cela ne vaudra jamais la joie de pouvoir présenter une collection ici, à Paris, chez nous. Cela sera enfin chose faite ce mercredi 4 octobre, à l’occasion du Sommet International de la Mode qui aura lieu au sein du prestigieux hôtel Plaza Athénée avenue Montaigne, en clôture de la Fashion Week de Paris qui s’achève. Pour l’événement, qui est une véritable reconnaissance et un grand honneur, nous avons travaillé sur notre première collection haut de gamme, neufs tenues complètes composées essentiellement de pièces de soie, parfois brodée. Un défi de plus à relever, pour lequel nous avons simplement tenté de rester fidèles à notre ligne directrice, l’authenticité, alors que nous évoluerons aux côtés de créateurs internationaux comme Dian Pelangi (Indonésie), Natasha Kamal (Pakistan), Amal Al Raisi (Oman) ou encore Maha Abdul Rashid, créatrice de la marque Bambah (EAU). Il nous …

Portraits de femmes : rencontrez notre équipe

Nous choisissons cette fin de semaine symbolique de la lutte pour les droits des femmes pour revenir sur l’exposition photo que nous avons présentée au mois de novembre lors de notre événement dans le Marais à Paris. Cette exposition photo mettait en lumière notre équipe de femmes au Pakistan. Aujourd’hui encore, en France comme dans le monde, la lutte continue pour les droits des femmes. Pour la dignité, et parfois même pour la survie de chacune. Le Pakistan s’imposait à nous de par la genèse du projet Gulshaan. Et là-bas, le travail des femmes encore plus. Parce qu’il n’est pas une option, mais parfois seulement une question de vie ou de mort. Dans cette société très collective basée sur le système familial, dans laquelle le clivage hommes-femmes est très fort, les femmes travaillent rarement, bien qu’elles aient une place très importante dans les familles et soient très respectées. Une grande partie de la population n’a pas encore accès à l’éducation, et celle des filles n’est pas toujours une priorité pour les familles qui ne voient …

Fashion Revolution

Le 24 avril 2013, avait lieu la catastrophe du Rana Plaza au Bangladesh (lire notre ancien article : Qui se souvient du Rana Plaza ?). Cet événement dramatique avait réveillé les consciences du monde entier, dans un élan d’indignation : la mode faisait des victimes, et nous fermions les yeux depuis des années. La mondialisation, la consommation de masse, la fast fashion rendaient les populations des pays en développement, notamment en Asie, complètement exploitées par ce système. Et surtout, nous étions TOUS responsables en tant que consommateurs aveugles. Aujourd’hui, nous savons. La mode éthique est en marche : car la mode est belle malgré tout, et qu’elle a des valeurs. Ethique, pourquoi ? Ethique car plus qu’une démarche de commerce classique et respectueuse malgré tout, certaines marques choisissent d’inverser la tendance, de rétablir l’égalité entre les pays, entre les peuples, avec une forte préoccupation sociale, durable et responsable : les pays en développement ont un savoir faire qui ne date pas de leur exploitation par les grandes firmes occidentales, et il s’agit maintenant de le …

VEPSI deuxième édition : le rendez-vous de la mode éthique #fashionrevolution

C’est à la Rotonde du bassin de la Villette à Paris, célèbre bâtiment parisien du 19ème arrondissement, que l’équipe Gulshaan a passé ce dimanche dernier, sous le signe de la mode éthique. C’est là que se déroulait la deuxième édition de VEPSI, les ventes privées solidaires. Un rassemblement de créateurs et d’initiatives éthiques, avec comme mots d’ordre le commerce équitable, le développement durable, et l’écologie, mais aussi la solidarité puisqu’une partie des fonds récoltés étaient reversés à deux associations, Aide et Action et Vues d’en bas. Une initiative qui nous ressemble, puisque Gulshaan est engagé depuis le début du projet dans la vision d’une mode plus éthique et plus responsable. La « Fast Fashion », ou la consommation de vêtements à outrance en particulier en occident, ainsi que la mondialisation du système de production, ont entraîné une exploitation des pays en développement dans lesquels sous-traitent aveuglément les grandes chaînes. Le vêtement est devenu un objet presque jetable, et ce système d’exploitation de certaines populations, couplé à la production en grande quantité, on fait baisser les prix du marché …

Notre journée VEPSI, ou la mode version éthique

Le 7 novembre, Gulshaan avait l’honneur d’être invité à la première vente solidaire VEPSI, organisée par Naelle du blog Once In Paris. Parce-que la mode n’est pas que futilité, parce qu’elle peut aussi porter des messages, et qu’elle a un rôle fort à jouer puisqu’elle est visible, VEPSI a pris le parti de mettre en avant une nouvelle façon de consommer, plus responsable et éthique. Le 7 novembre donc, en plein coeur de Paris, Gulshaan et d’autres créateurs fair-minded, responsables, équitables et/ou écolos,  se sont retrouvés dans un restaurant réservé à l’événement. Parallèlement, vingt blogueuses modes avaient été conviées à vider leur dressing pour la bonne cause, puisqu’une partie de leurs bénéfices étaient reversés à deux associations présentes : Vues d’en bas, qui agit pour la visibilité des SDF, et Aide et Action, une ONG qui lutte pour le développement par l’éducation dans le monde. Une belle journée, riche en rencontres et en émotions, où nous avons dévoilés nos nouveaux bijoux, fraîchement débarqués de Peshawar au Pakistan, après avoir été façonnés dans les villages par des …

Première vente solidaire, le shopping intelligent…

Une première pour l’équipe et un honneur, car cet événement s’inscrit totalement dans notre positionnement et nos valeurs : nous avons la joie d’avoir été invitées à participer à la première vente solidaire VEPSI le 7 novembre 2015, organisée par Naelle du blog Once In Paris. Vente solidaire, nous nous expliquons : d’une part, quinze créateurs de marques « fair-minded » participeront à l’événement avec leurs créations (commerce équitable, boutiques éthiques, bio, respectueuses de l’environnement, etc.) et d’autre part, vingt blogueuses mode viendront vider leur dressing pour la bonne cause, puisque les fonds récoltés seront reversés à deux ONG : Vues d’en bas et Aide et Action. Tout cela ponctué d’animations : atelier DIY, shooting photo… Une initiative intelligente, qui nous invite à nous interroger sur notre consommation, et cela tombe bien, car c’est l’un de nos chevaux de bataille : consommer intelligent, nous interroger sur la provenance et l’éthique de ce que nous achetons, réfléchir à ce en quoi cela nous engage… des questions incontournables dans l’univers mondialisé dans lequel nous vivons…

Qui se souvient du Rana Plaza ?

Qui se souvient du Rana Plaza ? La catastrophe du Rana Plaza, à Dacca au Bangladesh, c’était il y a un an. Le monde entier a soudain pris conscience des conditions de travail inhumaines des petites mains du textiles dans les pays sous-développés, là où sont cousus la plupart des vêtements des grandes marques et multinationales vendant leurs produits en occident : Zara, H&M, Carrefour, Auchan, etc… Sous-traiter dans des pays dans lesquels la main d’oeuvre est moins chère, piétinant les droits de l’homme au passage… mais qu’importe quand il s’agit de faire du profit, et surtout quand la majorité silencieuse continue à consommer sans broncher… Ce jour-là, l’immeuble de huit étage qui abritait des ateliers de textiles s’est effondré sur les plus de trois milles employés qui travaillaient à l’intérieur. La veille pourtant des fissures avaient été découvertes dans les murs et les employés avaient manifesté leur inquiétude. Mais le lendemain, on les avait menacé des les licencier s’ils ne se remettaient pas au travail. Plus de mille personnes ont péri ce jour-là, dont …

Consommation : l’heure du bilan

Vous avez peut-être lu le précédent article du blog : Immersion. Cet article avait pour but de vous faire voyager un peu, mais aussi de nous faire prendre conscience à toutes du décalage entre la « vraie vie », simple, proche d’un rythme plus naturel et la vie pleine d’artifices que nous menons vraiment, sans plus écouter notre corps et notre nature… Parfois aussi très loin de la sunna, car les premiers musulmans menaient une vie simple, respectueuse de leur cadre de vie, de leur entourage et de leur propre corps. Qu’en reste-t-il aujourd’hui, que sommes nous prêtes à sacrifier pour un confort qui ne devrait pas être notre priorité ? Nous posons-nous les bonnes questions ? Toute cette réflexion pour en arriver à notre manière de consommer. A l’heure de la consommation de masse, du tout tout de suite, nous oublions souvent la qualité pour la facilité des futilités, en faisant tout comme tout le monde. Que pensez-vous de vous démarquer un peu ? De retourner à un autre mode de consommation, à un peu plus …