Tous les articles taggés : bangladesh

BLACK FRIDAY – À la mémoire de Taslima

Et oui, nous y sommes, à ce jour tant attendu. Boîte email saturée de pourcentages, je trépigne. C’est l’occasion ou jamais, le moment d’acquérir des choses qui risqueront de passer sous le nez si je n’en profite pas. Je sais que tout cela, c’est pour me pousser à la consommation, mais après tout il n’y a pas de mal à se faire plaisir, le shopping est un loisir comme un autre. Je me rue comme tout le monde sous le rideau de fer qui se lève à peine dans le magasin, inondé en un instant d’une marée humaine. J’ai chaud, très chaud. Je me fais bousculer, j’arrache les vêtements des cintres avant que d’autres ne s’en emparent. Je suis fébrile, l’air est irrespirable, j’ai l’impression d’avoir du mal à respirer, la foule m’étouffe. Je n’ai plus de place dans mon placard, je le sais, mais je ne peux pas ne pas en profiter, je le regretterais. Je n’en ai pas vraiment besoin, c’est vrai, mais après tout on ne sait jamais, ça peut toujours servir, …

Qui se souvient du Rana Plaza ?

Qui se souvient du Rana Plaza ? La catastrophe du Rana Plaza, à Dacca au Bangladesh, c’était il y a un an. Le monde entier a soudain pris conscience des conditions de travail inhumaines des petites mains du textiles dans les pays sous-développés, là où sont cousus la plupart des vêtements des grandes marques et multinationales vendant leurs produits en occident : Zara, H&M, Carrefour, Auchan, etc… Sous-traiter dans des pays dans lesquels la main d’oeuvre est moins chère, piétinant les droits de l’homme au passage… mais qu’importe quand il s’agit de faire du profit, et surtout quand la majorité silencieuse continue à consommer sans broncher… Ce jour-là, l’immeuble de huit étage qui abritait des ateliers de textiles s’est effondré sur les plus de trois milles employés qui travaillaient à l’intérieur. La veille pourtant des fissures avaient été découvertes dans les murs et les employés avaient manifesté leur inquiétude. Mais le lendemain, on les avait menacé des les licencier s’ils ne se remettaient pas au travail. Plus de mille personnes ont péri ce jour-là, dont …