Tous les articles classés dans : Le Blog

Portraits de femmes : rencontrez notre équipe

Nous choisissons cette fin de semaine symbolique de la lutte pour les droits des femmes pour revenir sur l’exposition photo que nous avons présentée au mois de novembre lors de notre événement dans le Marais à Paris. Cette exposition photo mettait en lumière notre équipe de femmes au Pakistan. Aujourd’hui encore, en France comme dans le monde, la lutte continue pour les droits des femmes. Pour la dignité, et parfois même pour la survie de chacune. Le Pakistan s’imposait à nous de par la genèse du projet Gulshaan. Et là-bas, le travail des femmes encore plus. Parce qu’il n’est pas une option, mais parfois seulement une question de vie ou de mort. Dans cette société très collective basée sur le système familial, dans laquelle le clivage hommes-femmes est très fort, les femmes travaillent rarement, bien qu’elles aient une place très importante dans les familles et soient très respectées. Une grande partie de la population n’a pas encore accès à l’éducation, et celle des filles n’est pas toujours une priorité pour les familles qui ne voient …

Notre sélection à la Jakarta Fashion Week

S’il y avait ces derniers jours un grand rendez-vous de la mode mondiale à ne pas manquer, c’était bien la Fashion Week de Jakarta, où défilent chaque année des créateurs indonésiens bien sûr, mais aussi étrangers, notamment indiens ou coréens. Cette année, la Fashion Week se déroulait du 24 au 30 octobre en Indonésie. Des défilés très inspirants pour une marque inscrite dans le courant de la modest fashion comme Gulshaan, et un mélange des genres et des influences qui nous parle tout particulièrement. Ci dessous une difficile sélection parmi les magnifiques créations que le public a pu y découvrir…

London by Gulshaan

Si une partie de notre cœur est au Pakistan, une autre partie est très logiquement en Angleterre, où l’équipe se ressource régulièrement, pour des raisons professionnelles autant que familiales. Londres devient celle que nous sommes capables de voir en elle, ou que nous voulons voir… Notre point d’ancrage est l’Est de Londres, non loin de la légendaire Green Street connue jusqu’au Pakistan. Dans une petite rue où un village du Pakistan que nous connaissons si bien s’est recréé… Un Londres dans Londres, dans lequel on parle plus ourdou qu’anglais, et où mieux vaut savoir le lire. C’est cette langue qui, ici, rassemble les communautés du Pakistan, d’Inde, d’Afghanistan et du Bangladesh. Un endroit où les grillades ont le même goût qu’en plein coeur du bazaar de Lahore, et où le shalwar kameez est le vêtement local… En Angleterre s’est inventé une mode indo-pakistanaise parallèle, qui ne suit pas forcément les codes d’origine. Alors qu’au Pakistan, ce sont les designers textiles sur le coton et le lin qui sont les maîtres du domaine de la mode, on privilégie …

Gulshaan on the runway au IMFDF Festival de Toronto le 22 août…

Le 22 août, Gulshaan était de l’autre côté de l’Atlantique, et plus exactement à Toronto au Canada, pour un grand événement international annuel, le IMFDF Festival de Toronto, avec de nombreux acteurs du « modest fashion » mondiale. Étaient présents neuf créateurs pour le défilé organisé par CMB, dont Gulshaan. Mise en lumière de la marque sous de nouveaux projecteurs donc, devant un public international fin connaisseur de la modest fashion… Les autres designers venaient, entre autres, des Etats-Unis, de Malaisie et de Dubaï. La suite en images. Pour l’événement, nous avions sélectionné trois tenues parmi nos créations (étape difficile !) : la robe Shehzadi, avec son plastron de broderie faite-main inspirée du style afghan, la robe façon portefeuille Shahnaz, et enfin notre longue tunique bestseller Khwaab. Nos trois tenues ont été magnifiquement bien portées et mises en valeurs par les mannequins du défilé. Belle expérience et et superbe accueil pour Gulshaan. De nouvelles perspectives également pour la marque… La suite bientôt…

REZA : Afghanistan et Kurdistan sur Seine…

En ce moment sur les bords de Seine à Paris, ce sont des regards venus de très loin qui vous fixent du quai faisant face à celui du musée d’Orsay… Pour nous, le photographe iranien Reza est un symbole, c’est entre autres lui qui a donné un visage aux afghans, alors qu’on ne connaissait en occident que des terres désolées ravagées par la guerre et les silhouettes sans visage et sans nom des clandestins du square Villemin dans le 10ème arrondissement… Quelle fierté alors de voir le visage désormais célèbre de cette petite pashtoune aux yeux verts qui transpercent la capitale, dignement campée face au Musée d’Orsay et défiant les centaines de promeneurs qui défilent chaque jour sur le quai opposé. L’exposition en plein air Rêve d’humanité, que vous pourrez découvrir jusqu’au 15 octobre, présente aussi le travail plus récent que Reza a mené dans un camp de réfugié sous forme d’atelier de photographie avec des enfants syriens, qui ont été les témoins de leur quotidien dans le camp, immortalisant leur regard sur cette réalité…

A la découverte des bracelets de verre…

Aujourd’hui nous voulions vous raconter l’histoire des bracelets de verre. Ces bracelets ronds que l’on porte par douzaines sont devenus en occident le symbole de bollywood. Pourtant, plus ou moins travaillés, ils sont depuis longtemps la parure simple de toutes les femmes d’Asie du Sud, loin des projecteurs de Bombay. L’industrie du bracelet de verre est née à Ferozabad, dans l’état de l’Uttar Pradesh, en Inde, état à majorité musulmane, bastion de la poésie et de la littérature ourdou et persane. A la partition en 1947, quand des milliers de musulmans quittèrent leurs terres pour le nouveau Pakistan, le « pays des purs », alors que dans le sens inverse les sikhs et les hindous rejoignaient en masse le territoire amoindrit de « l’Hindustan », « pays des hindous », la communauté de ceux qui avaient appris à manier le verre fondu pour en faire ces bracelets au son si particulier se retrouvèrent aux alentours de la ville d’Hyderabad, à proximité de Karachi, dans le sud du Pakistan. La ville devint peu à peu la ville traditionnelle pakistanaise du travail des …

Hommage…

Une fois encore, notre doux jardin de roses est ébranlé par une réalité brutale. Suite à la disparition tragique de Sabeen Mahmud, militante engagée pour les droits de l’homme au Pakistan, et plus particulièrement depuis quelques temps dans la province du Balochistan, nous avons choisi notre façon à nous de lui rendre hommage, en vous faisant voyager en images dans cette province peu connue du sud ouest du Pakistan, à la frontière de l’Iran et de l’Afghanistan, un territoire rude aux hommes durs et fiers. Le Balochistan est la plus grande des provinces du Pakistan, c’est aussi celle dont la population est la plus pauvre, malgré ses nombreuses ressources minières. Cette province est tout simplement un trésor de paysages, c’est à se demander comment tout cela a pu trouver sa place en un seul endroit : montagnes enneigées, palmeraies de dattiers, désert de sable, gorges des rivières… Le Balochistan, c’est aussi cette culture traditionnelle riche, ces broderies, ces tenues colorées portées par des femmes tatouées au menton et sur le front, ce turban imposant porté …

Le temps des remerciements est venu

Après une période d’ouverture de folie, durant laquelle vous avez été au rendez-vous plus que nous l’espérions, nous sortons enfin un peu la tête de l’emballage des colis pour en venir aux remerciements. Tout d’abord à celles qui nous suivent depuis plus ou moins longtemps, mais qui ont apprécié le projet à ses débuts, quand tout n’était qu’ébauche. Merci à celles qui nous ont régulièrement laissé des commentaires sur le blog ou sur les réseaux sociaux, qui nous ont témoigné leur soutien et parfois leur impatience : vous ne savez pas l’importance qu’ont eu pour nous vos commentaires et vos messages. Nous n’avons pas toujours le temps d’y répondre, mais nous les lisons tous, certains nous touchent, d’autres nous font sourire, rire même parfois, nous avons même pensé à en faire un best of ! Merci à celles qui nous ont fait confiance et qui ont été là les premiers jours de l’ouverture, à celles qui avaient commandé pendant les ventes-flash et qui sont revenues tester la nouvelle collection. Merci pour cette très belle carte de …

Ouverture de la boutique, et petit flash back

Ça y est, enfin. La boutique ouvrira ce vendredi 27 mars 2015 à 18h30, et vous pourrez faire vos premiers pas dans son espace. Nous en profitons pour reparler de la collection qui voit enfin le jour, de notre marque et de notre entreprise. Certaines d’entre vous nous suivent déjà depuis un an, d’autres nous ont rejoint en chemin. A ce moment, au retour d’un énième voyage au Pakistan, nous prenions la décision le lancer le projet Gulshaan et le blog voyait le jour. Ce blog, ce n’est pas seulement le blog de la boutique Gulshaan, c’est aussi un espace à vous, à nous, où nous pouvons partager, parler culture, quotidien, voyage et évasion. C’est une autre manière de vous faire partager l’aventure. Si ce blog nous a paru si nécessaire, c’est qu’il nous fallait un moyen de transmettre une autre image, au delà des préjugés et des clichés, de la partie du monde si mal connue d’où est issu notre univers. Depuis les paysages et les cultures variées du Pakistan, nous avons depuis un …

Enfin !

Ça y est, c’est la fin de la longue attente, et le début d’une autre étape de l’aventure Gulshaan. La boutique devait ouvrir le 15 mars, mais suite à des petits problèmes informatiques à régler sur le site internet indépendants de notre volonté, elle est retardée de quelques jours. Quoi qu’il en soit, elle arrive dans les jours qui viennent. Le concours continue donc jusqu’à la veille de l’ouverture. D’ici quelques jours donc, notre grand concours prendra fin, et vous pourrez découvrir la collection en faisant votre première visite sur la boutique en ligne. En coulisses, nous n’avons pas un moment de répit, chaque détail doit être optimal le jour J. Nous avons hâte de vous faire découvrir l’endroit dans lequel se concrétisera notre univers, d’où vous pourrez vous aussi cueillir des petits bouts de Gulshaan pour qu’ils vous accompagnent. Nous tenons à remercier encore toutes celles qui nous accompagnent depuis le début de cette aventure, la boutique en ligne Gulshaan a mis du temps à arriver, et certaines d’entre vous s’impatientent, ce que nous comprenons, …