Anciens articles, Le Blog, Voyage et culture
Laisser un commentaire

Hommage au mehendi

Appelé mehendi au Pakistan et cultivé dans le sud du pays avant d’être séché et réduit en poudre, le henné est de toutes les fêtes. On l’applique au cône. Les jours de fêtes religieuses et de mariages, les mains des femmes et des fillettes sont rouges de sa couleur et laissent flotter son odeur autour d’elles… Cette odeur, dans tous les esprits, est celle de la fête, de ces jours pendant lesquels on oublie tout. C’est aussi celle du déchirement de devoir laisser partir la jeune mariée, des souvenirs d’une première nuit dans une maison inconnue. Il est l’ornement qui, comme un voile brodé, couvrira de ses motifs tous les malheurs quotidiens, pour ne laisser apparaître que la fête.

Eid

Eid

Eid

Eid

Eid

Eid

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s