Tous les articles taggés : islam

Un mois de lumière touche à sa fin…

Un mois éprouvant s’achève pour les musulmans aux quatre coins du monde. En Inde et au Pakistan, ce mois a été marqué par des pics de chaleur sans précédent, qui ont fait des milliers de morts, notamment à cause de l’absence d’électricité jusque dans les hôpitaux et du manque d’accès aux soins et à l’eau potable. Malgré tout, ce mois si spécial est marqué de générosité, de solidarité et de partage. Dans les mosquées pleines et rayonnantes de guirlandes lumineuses, on s’est rassemblé chaque soir pour rompre le jeûne et accomplir les prières de taraweeh. Quelques images de part et d’autre de la frontière indo-pakistanaise…

Ouverture de la boutique, et petit flash back

Ça y est, enfin. La boutique ouvrira ce vendredi 27 mars 2015 à 18h30, et vous pourrez faire vos premiers pas dans son espace. Nous en profitons pour reparler de la collection qui voit enfin le jour, de notre marque et de notre entreprise. Certaines d’entre vous nous suivent déjà depuis un an, d’autres nous ont rejoint en chemin. A ce moment, au retour d’un énième voyage au Pakistan, nous prenions la décision le lancer le projet Gulshaan et le blog voyait le jour. Ce blog, ce n’est pas seulement le blog de la boutique Gulshaan, c’est aussi un espace à vous, à nous, où nous pouvons partager, parler culture, quotidien, voyage et évasion. C’est une autre manière de vous faire partager l’aventure. Si ce blog nous a paru si nécessaire, c’est qu’il nous fallait un moyen de transmettre une autre image, au delà des préjugés et des clichés, de la partie du monde si mal connue d’où est issu notre univers. Depuis les paysages et les cultures variées du Pakistan, nous avons depuis un …

Enfin !

Ça y est, c’est la fin de la longue attente, et le début d’une autre étape de l’aventure Gulshaan. La boutique devait ouvrir le 15 mars, mais suite à des petits problèmes informatiques à régler sur le site internet indépendants de notre volonté, elle est retardée de quelques jours. Quoi qu’il en soit, elle arrive dans les jours qui viennent. Le concours continue donc jusqu’à la veille de l’ouverture. D’ici quelques jours donc, notre grand concours prendra fin, et vous pourrez découvrir la collection en faisant votre première visite sur la boutique en ligne. En coulisses, nous n’avons pas un moment de répit, chaque détail doit être optimal le jour J. Nous avons hâte de vous faire découvrir l’endroit dans lequel se concrétisera notre univers, d’où vous pourrez vous aussi cueillir des petits bouts de Gulshaan pour qu’ils vous accompagnent. Nous tenons à remercier encore toutes celles qui nous accompagnent depuis le début de cette aventure, la boutique en ligne Gulshaan a mis du temps à arriver, et certaines d’entre vous s’impatientent, ce que nous comprenons, …

Ouverture : on vous donne enfin une date !

Vous êtes nombreuses à vous impatienter, et croyez-nous, nous avons hâte de partager avec vous la première collection, et la suite de l’aventure qui se poursuivra sur le site. Alors comme vous méritez bien un petit état des lieux, depuis plusieurs semaines, le Pakistan fait face à une pénurie d’essence, ce qui, ajouté aux problèmes d’électricité, a quelque peu retardé notre travail sur les dernières pièces de la collection : l’authenticité jusqu’à la moindre des petites galères ! Ceci réglé, il a ensuite fallu passer aux photos, qui sont à présent prêtes à vous être dévoilées. Enfin, dernier gros morceau : le site internet, en pleine construction qui, nous l’espérons, sera bientôt terminé. Pendant des semaines, vous avez été nombreuses sur la page facebook et sur le blog à nous demander une date d’ouverture, et nous ne vous répondions que vaguement, de peur de devoir encore reculer l’échéance. Aujourd’hui enfin, l’ouverture ne tient plus qu’à quelques détails, et nous avons le plaisir de vous annoncer que la boutique en ligne Gulshaan verra le jour début mars ! Nous …

Ainsi sera la première collection…

Depuis de nombreux mois, nous vous faisons voyager entre le sous-continent indien et l’Asie Centrale. Le moment est venu de nous poser, le temps d’une saison, là où nous avons planté le décor de la première collection de Gulshaan. Dans un article précédent, nous vous parlions de ce que vous murmurerait la première collection. Cette fois, il est temps de vous dévoiler le nom de cette collection et de vous parler d’elle : « MURMURES DU KOHISTAN » Koh, c’est la montagne dans de nombreuses langues, du monde perse à l’Asie du Sud. Kohistan, c’est le pays des montagnes, celui des hautes cimes infranchissables sur les pentes desquelles des gens s’obstinent à survivre, forts et fiers de leur culture millénaire, inondant de leurs couleurs les roches noires et hostiles. Kohistan, c’est le lieu de cette culture préservée, simple, authentique, inviolée, qui se suffit à elle-même… Notre Kohistan pourrait être le Kashmir, il pourrait être le Waziristan, ou encore le Pandjhir, le Laghman ou le Nooristan. Nous avons décidé de ne pas le situer mais, à travers cette collection, …

Châles, on prend soin de vous chez Gulshaan [un châle à gagner !]

Il y a quelques mois, nous avions parlé sur le blog du dupatta, le long et large voile pakistanais, assorti aux shalwar kameez traditionnels. Nous vous disions également que dans le froid de l’hiver, les femmes troquaient ce dupatta contre un châle de laine, plus épais et plus chaud, qui pourrait couvrir leur corps et les protéger de l’ardeur de la saison. Le moment est donc venu de vous présenter ceux que vous retrouverez en boutique. Comme le dupatta, les châles sont très longs et larges (1,10*2,5m). Plus qu’un voile, c’est un manteau dans lequel on se drape, un plaid sous lequel on se glisse pendant les longues soirées bien au chaud, et aussi un accessoire indispensable, qui illumine de ses couleurs la moindre de nos tenues sombres d’hiver, la classe et l’élégance du naturel, du traditionnel qui ne se démode pas. La bonne nouvelle, c’est que jusqu’au week-end prochain, on vous fait gagner un de nos châles sur la page facebook… Et ça commence maintenant !

Dernière ligne droite avant l’ouverture… en trois mots d’ordre

C’est pour ainsi dire le sprint final avant l’ouverture de la boutique en ligne, qui sera un nouveau défi et un nouveau départ. L’ouverture était prévue beaucoup plus tôt, mais nous avons revu nos projets et préféré vous faire attendre un peu plus, pour pouvoir étoffer notre offre au maximum. Ce temps nous a également permis de revoir la qualité à la hausse, notamment par rapport aux ventes-flash. Notre objectif pour l’ouverture de la boutique et la création de la première collection était de réunir ces trois mots dans nos vêtements et nos accessoires au parfum d’ailleurs : originalité, qualité et éthique. Originalité parce que les vêtements de la collection sont nos propres créations, qu’ils ont été imaginés, couchés sur papier, puis cousus avec soin, et que vous ne les trouverez nulle part ailleurs. Qualité parce que nous avons choisi de mettre en avant le savoir-faire pakistanais en faisant coudre nos tenues sur place au Pakistan, de manière artisanale, avec des finitions cousues-main. Nos broderies sont faites main également de façon traditionnelle, ainsi que tous nos accessoires, …

Ce que vous murmurera la première collection…

Depuis plusieurs mois déjà, Gulshaan vous raconte des histoires, vous fait voyager, car nous ne voulions pas seulement d’une marque, mais d’un univers, et il fallait que vous l’adoptiez totalement, jusqu’à en faire partie intégrante. En coulisses, même si vous ne le voyiez pas, il n’y a pas un jour où nous ne nous activons pas pour l’ouverture de la boutique et la création de la première collection, qui a été mûrement réfléchie, et qui elle aussi, vous racontera sa propre histoire, vous murmurera des choses, vous parlera d’ailleurs. Nous avons planté son décor dans un endroit bien particulier, cher à notre cœur. Vous l’avez deviné, l’ouverture est imminente, ce sera donc des vêtements aux couleurs et aux matières adaptés à la saison que nous vous proposerons. Certaines d’entre vous ont pu profiter des ventes-flash en juin et septembre, lors desquelles nous vous avions proposé un échantillon de vêtements aux couleurs et au matières estivales, idéales pour les saisons chaudes. Cette fois, nos vêtements seront exclusivement cousus en linen, un lin au tissage très épais …

Le jour d’après…

Peu de mot pour décrire l’horreur à l’extrême, pour raconter, pour expliquer ce mélange d’émotions, entre douleur, dégoût, peur, tristesse, lassitude, mais honte aussi… Depuis hier sur les réseaux sociaux pakistanais, on peut lire cette phrase : « les plus petits cercueils sont les plus lourds », ou cette expression pashtoune : « quand ton enfant meurt, tu l’enterres dans ton coeur, il ne meurt vraiment que le jour où toi tu meurs », ou encore ce poème en ourdou : « Maman mon uniforme s’est tâché, ne me gronde pas, Maman mon uniforme s’est teinté de rouge, ne pleure pas », et aussi cet écran noir, qui exprime plus que les mots que l’on ne trouve plus, et enfin toute cette colère, ces cris de désespoir d’un peuple qui s’efforce chaque fois de faire difficilement, courageusement, un pas en avant, pour qu’on le ramène systématiquement dix pas en arrière. Les larmes de la douleur d’avoir dû enterrer ses frères et soeurs coulent encore, mais l’on doit déjà crier au monde que non, nous ne sommes pas eux, il y a un autre Pakistan, d’autres …

Voyage en zones tribales #2

Lors de la première partie de notre voyage en zones tribales, c’est un tableau peu attrayant que nous vous avons dressé, entre drones américains, catastrophes climatiques et terrorisme. Aujourd’hui nous oublions cette triste réalité, car malgré tout, on continue de vivre dans cette partie du Pakistan à la frontière de l’Afghanistan. De plus, c’est dans cette région reculée et mal connue que nous avons choisi de planter le décor de la première collection de Gulshaan, que vous découvrirez bientôt. Nous continuons aujourd’hui notre voyage, en vous parlant du trésor de cette partie du monde : les pierres. Et si il y en a une qui est l’emblème de l’Afghanistan et du nord du Pakistan, c’est bien le lapis lazuli. Cette pierre bleu nuit aux éclats or et blanc aléatoires, que les hommes portent fièrement montée sur de grosses bagues en argent, et que l’on retrouve dans tous les bijoux des femmes, des bijoux de tête aux bracelets de cheville. Autres pierres très présentes mais moins emblématiques : corail, malachite, turquoises, etc. Ces bijoux, pièces uniques …