Anciens articles, Evasion et culture, Voyage et culture
3 commentaires

Yusuf Khan, Sher Bano, Adam Khan, Durkhanai et les autres…

Vous l’aurez peut-être remarqué en vous promenant sur le site de la boutique Gulshaan. Nos robes, nos tuniques et nos shalwar kameez portent des noms révélateurs de la collection, dont le décor est planté dans les montagnes afghano-pakistanaises. Si vous avez regardé avec un peu d’attention les fiches produits, vous avez vu que tous les noms étaient expliqués… Parfois le nom d’un endroit, parfois un mot, parfois le nom d’un personnage mythique. Par cette collection hommage, nous avons voulu mettre en avant la culture des montagnes, et notamment la culture pashtoune, méconnue ou mal connue, souvent associée aux difficiles événements de ces dernières années, présentée comme la communauté qui a engendré les Taliban*.

Mais derrière cette façade, il y a une culture riche et vivace, qui perdure et se transmet de génération en génération. La culture pashtoune se vit profondément collectivement, et malgré la mondialisation et l’ouverture vers l’occident, ses valeurs ont été étonnamment préservées, sûrement en partie pour cette raison. Le pilier de la culture pashtoune est la notion d’honneur,  considéré comme le bien le plus précieux que l’homme soit amené à posséder. L’honneur ne se perd qu’une seule fois, et il ne peut être regagné, c’est ainsi qu’il régit nombre de comportements. Ethnie majoritaire en Afghanistan, minoritaire au Pakistan (mais où les pashtounes sont malgré tout plus nombreux qu’en Afghanistan), les pashtounes vivent toujours selon l’organisation tribale, et après des années de guerre et d’exil, la génération actuelle s’est construite dans l’adversité, ce qui a encore renforcé la fierté d’appartenance à ce peuple. Une génération ayant grandit sur fond de guerre, et donc malheureusement peu éduquée. Mais la culture a continué à se transmettre oralement, et travers elle, les contes et la poésie, empreints de morale, de religion et d’une certaine philosophie de la vie.

Parmi ces contes, on retrouve notamment l’histoire de Yusuf Khan et Sher Bano, ou encore celle d’Adam Khan et Durkhanai. A Peshawar, capitale de la province pashtoune pakistanaise, Abdul Rahman s’est donné une mission : créer le premier dessin animé pashtoune, Jalaat Khan et Mehbooba.

Jalaat Khan et Mehbooba

Il est déterminé à réintégrer les héros traditionnels pashtounes dans la vie des enfants pakistanais d’aujourd’hui, alors que ces derniers n’ont plus que pour références des personnages occidentaux. « Les héros de nos enfants sont tous occidentaux, ce sont les personnages de films et de dessins animés que nous leur avons fait regarder. Mon travail n’est pas seulement pour les enfants d’aujourd’hui, mais aussi pour la prochaine génération, pour les aider à apprendre notre histoire et l’importance de nos valeurs. »

Jalaat Khan et Mehbooba

L’histoire de Jalaat Khan et Mehbooba vient d’Afghanistan. Une histoire d’amour impossible, mais dans laquelle la justice triomphe : un roi qui ne parvient pas à avoir d’enfant mâle qui hériterait de son trône tue successivement toutes ses petites filles à la naissance. L’une d’elles, Mehbooba, est sauvée par sa mère et gardée dans un endroit secret car elle très belle. En grandissant, sa beauté s’accentue, et commence à attirer l’attention des gens. C’est le prince Jalaat Khan qui finira par réussir à l’enlever et à l’épouser, après une guerre sanglante contre le roi injuste.

*Pas de « s » à Taliban, c’est le pluriel pashtoune du mot « Talib »

 

Publicités

3 commentaires

  1. Sabria dit

    Assalam ‘Alaykum! Très intéressant! Ca donne envie de visionner tout ça, je ne sais pas si c’est disponible quelque part ceci dit. Merci pour l’article!

  2. Salik dit

    Waw, super ! Ca fait plaisir de lire un tel article. De savoir, qu’il y a des initiatives comme celle de créer un dessin animé pour perdurer une culture. Ne pas laisser l’Occident nous manger entièrement. Avoir un juste partage des cultures étrangères, s’en nourrir sans oublier les racines nourricières !

    <3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s