Actualités de la boutique, Anciens articles, L'actu de Gulshaan, Le Blog, Voyage et culture
4 commentaires

A la découverte des bracelets de verre…

Aujourd’hui nous voulions vous raconter l’histoire des bracelets de verre. Ces bracelets ronds que l’on porte par douzaines sont devenus en occident le symbole de bollywood. Pourtant, plus ou moins travaillés, ils sont depuis longtemps la parure simple de toutes les femmes d’Asie du Sud, loin des projecteurs de Bombay.

L’industrie du bracelet de verre est née à Ferozabad, dans l’état de l’Uttar Pradesh, en Inde, état à majorité musulmane, bastion de la poésie et de la littérature ourdou et persane. A la partition en 1947, quand des milliers de musulmans quittèrent leurs terres pour le nouveau Pakistan, le « pays des purs », alors que dans le sens inverse les sikhs et les hindous rejoignaient en masse le territoire amoindrit de « l’Hindustan », « pays des hindous », la communauté de ceux qui avaient appris à manier le verre fondu pour en faire ces bracelets au son si particulier se retrouvèrent aux alentours de la ville d’Hyderabad, à proximité de Karachi, dans le sud du Pakistan. La ville devint peu à peu la ville traditionnelle pakistanaise du travail des bracelets de verre, fondus par les hommes à partir de débris de verres, mais soudés et décorés à la main par les femmes. C’est l’une des seules industries dans laquelle on trouve des femmes au Pakistan.

Bracelets de verre

Bracelets de verre

Le verre est fondu puis, liquide et malléable, il est enroulé en spirales pour former les bracelets, qui seront ensuite soudés pour être fermés, puis décorés à la main ou peints. Leurs motifs et leurs couleurs sont sans limites, et il n’est pas un coin de bazaar où l’on ne trouve ces échoppes colorées dans lesquelles ils s’entassent par milliers.

Bracelets de verre

Bracelets de verre

Fragiles, ils n’en sont que plus précieux, et leur doux cliquetis, si différent de celui des bracelets en fer, fait partie intégrante de la parure de la femme pakistanaise et indienne. Il est le son qui remplace sa parole quand les gestes précèdent les mots, celui qui accompagne chacun de ses mouvements, qui trahit chacune de ses émotions.

Bracelets de verre

Pour les retrouver en boutique, c’est ici !

Publicités

4 commentaires

  1. Assalamu aleykum:

    Son realmente preciosos. Me encanta la combinación de rosa y dorado! Un saludo desde España.

  2. NYA. dit

    Très belle article ! Je ne savais que ces bracelets étaient originaires de femmes musulmanes !
    Il faudra que je renouvelle mon stock de bracelets indiens aussi :)

    lestrucsdenya.wordpress.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s