Anciens articles, Evasion et culture, Voyage et culture
Laisser un commentaire

La terre a tremblé…

Vous n’êtes pas sans connaître l’ampleur des dégâts et des pertes humaines suite au tremblement de terre qui s’est produit au Népal le 25 avril, suivi par de nombreuses répliques. Nous vous parlons souvent du Pakistan, et en apprenant la triste nouvelle, nous nous sommes sentis comme liés à ce pays de l’autre extrémité de l’Himalaya, qui connaît la même rudesse géographique, le même mode de vie de ceux qui grandissent sur les pentes des plus hauts sommets du monde, la même pauvreté, malgré une culture et une religion différente. Cela n’a pas été non plus sans nous rappeler le tremblement de terre meurtrier de 2005 au Kashmir, qui avait traumatisé le Pakistan et le nord de l’Inde. Depuis dix ans déjà, on se raconte au Pakistan le souvenir de cette journée noire, quand la terre a tremblé.

Tremblement de terre Népal

Nous profitons de cette actualité difficile pour vous parler d’une ONG dont nous avions rencontré la directrice, Stéphanie Selle, il y a quelques temps. Planète Enfants a été créé il y a déjà vingt-et-un ans, pour venir en aide aux enfants des rues de Katmandou, la capitale népalaise. Mais l’ONG s’est vite adaptée aux différentes formes de pauvreté et de violence qui existaient sur place, et a fait de la lutte contre la traite des êtres humains, et plus particulièrement des femmes, jeunes filles ou petites filles, son cheval de bataille.

L’ONG recueille et réinsère des femmes victimes notamment d’exploitation sexuelle, par le biais d’une boutique solidaire, ce qui nous a tout de suite plu. Mais l’équipe agit également en amont sur les causes, dans un pays où la situation des femmes est préoccupante, avec un travail d’éducation et d’information. Elle lutte également contre la pauvreté en soutenant des projets et en mettant en place des actions de solidarité.

Aujourd’hui, la situation au Népal est dramatique. Comme dans toutes les catastrophes naturelles, on le sait, il y a les premiers jours, le choc, la découverte des blessés et des morts, d’une terre dévastée. Mais il y a surtout l’après, quand les vivres et l’eau potable viennent à manquer, quand les épidémies se développent et que vient l’heure de la reconstruction. Cette étape est sur le point de débuter au Népal…

Pour en savoir plus : Planète Enfants

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s