Tous les articles taggés : asie

La terre a tremblé…

Vous n’êtes pas sans connaître l’ampleur des dégâts et des pertes humaines suite au tremblement de terre qui s’est produit au Népal le 25 avril, suivi par de nombreuses répliques. Nous vous parlons souvent du Pakistan, et en apprenant la triste nouvelle, nous nous sommes sentis comme liés à ce pays de l’autre extrémité de l’Himalaya, qui connaît la même rudesse géographique, le même mode de vie de ceux qui grandissent sur les pentes des plus hauts sommets du monde, la même pauvreté, malgré une culture et une religion différente. Cela n’a pas été non plus sans nous rappeler le tremblement de terre meurtrier de 2005 au Kashmir, qui avait traumatisé le Pakistan et le nord de l’Inde. Depuis dix ans déjà, on se raconte au Pakistan le souvenir de cette journée noire, quand la terre a tremblé. Nous profitons de cette actualité difficile pour vous parler d’une ONG dont nous avions rencontré la directrice, Stéphanie Selle, il y a quelques temps. Planète Enfants a été créé il y a déjà vingt-et-un ans, pour venir …

Paisley

Vous l’aurez remarqué dans le logo de Gulshaan, et s’il y est présent, c’est qu’il ne pouvait pas ne pas y avoir sa place. Il est emblématique des motifs d’impression des tissus en Asie du Sud, et évoque ces lointaines contrées, comme la fibule évoque le monde berbère. Le paisley, c’est cette petite plume, ou feuille, ou palme, ou encore gouttelette, on ne sait plus bien, que l’on retrouve dans les tissus, mais aussi dans les décorations, les fresques, et même les motifs de henné. Il est le symbole d’un monde bien à lui, qui s’est nourri d’inspirations diverses au fil des époques et des conquêtes. Ce monde, qui va du monde persan à l’Asie du Sud, en passant par l’Asie Centrale, est aussi le monde d’où Gulshaan puise son inspiration. Le paisley s’est donc tout naturellement imposé dans son logo, car quoi mieux que lui aurait pu résumer tout ce que renferme Gulshaan, notre jardin de roses.   Ce motif est à la base d’origine persane, et s’appelle buteh en farsi. Il pourrait dater de la …