L'actu de Gulshaan
Laisser un commentaire

Bijoux tribaux, ou la transmission d’une histoire

Une toute nouvelle collection de bijoux s’apprête à rejoindre la boutique, et nous voulions vous en parler. Nos bijoux tribaux ne sont pas nos créations, mais nous avons tenu à les partager sur la boutique Gulshaan, car ils sont le symbole de toute une région, et bien trop peu connus. Les chaînes montagneuses de l’Himalaya, du Karakorum et leur prolongement en Afghanistan recèlent de trésors. Ces merveilles sont les pierres qu’on y trouve, et notamment le célèbre lapis lazuli, d’un bleu profond. Ces pierres extraites difficilement des montagnes viennent ensuite inonder les bazaars de Peshawar et de Kabul.

Lapis Lazuli

Bijoux Pashtounes

Les bijoux tribaux en métal argenté ornés des pierres des montagnes font partie intégrante de la culture des tribus pashtounes, et le savoir-faire des artisans est millénaire. Si les femmes portent colliers, bijoux de tête, bracelets et autres chaînes de chevilles, les hommes arborent fièrement de grosses bagues. Comme la pierre, la pièce de monnaie afghane est souvent intégrée aux bijoux, notamment aux colliers et aux bijoux de tête. Symboles de la culture tribale, repris par les modes hippies chic et bohèmes, les bijoux de pierre de la frontière afghano-pakistanaise ont une histoire riche, faite de nomadisme et de rituels traditionnels…

Bijoux pashtounes

Bijoux pashtounes

Bijoux pashtounes

Nous avons tenu à aller chercher ces bijoux dans les tribus pour deux raisons : tout d’abord pour faire connaître cet artisanat qui peine à traverser les frontières, victime du contexte géopolitique local. En effet, depuis quelques années, notamment à cause de la présence des Taliban au Waziristan (au sud de Peshawar) et dans le nord du Pakistan, la situation locale décourage les investisseurs étrangers, qui étaient pourtant nombreux auparavant à venir se fournir en pierres et en bijoux. Internet n’est pas encore entré dans les pratiques courantes du commerce dans la zone, la seule manière d’acheter là-bas reste donc de s’y rendre. La deuxième raison pour laquelle nous voulions partager ces bijoux est que malheureusement au Pakistan, les Pashtounes eux-mêmes ont tendance à délaisser peu à peu cet artisanat, préférant porter de l’or, signe de richesse, comme dans les autres ethnies, alors que les bijoux traditionnels donnerait l’air plus « pauvre » ou plus « villageois ». Enfin, les artisans continuent à travailler même aujourd’hui avec le même savoir faire de manière complètement artisanale, utilisant des moyens mécaniques plutôt qu’électriques pour tailler et polir les pierres. Cela est compréhensible dans un pays où l’électricité est coupée la moitié du temps, mais entraîne le fait qu’ils puissent difficilement rivaliser avec les grosses industries. Pour toutes ces raisons, cet artisanat magnifique risque de se raréfier, alors que la plupart des mines de pierres ont encore beaucoup de richesses à fournir…

Bijoux ethniques Gulshaan

Nos bijoux arrivent ce week-end, et attention, certains seront des pièces uniques, ou proposés en très petite quantité, n’hésitez donc pas à vous inscrire à la newsletter pour ne rien rater…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s