Tous les articles taggés : dupatta

Gulshaan est né…

Gulshaan est né dans les odeurs de poussière et de feu de bois, là où l’adhan réveille les villes endormies, où les aigles et les cerfs volants se côtoient dans le ciel, où les camions sont aussi colorés que les vêtements des femmes, comme pour cacher une autre misère, là où l’on ne plaisante ni avec l’honneur, ni avec les liens du sang, où la vie ne s’arrête jamais, comme dans un bouillonnement permanent, où les toits des maisons sont le spectacle de tous les secrets… Mais Gulshaan est né aussi en France, dans les rues de la capitale et de sa banlieue, dans la réalité des villes d’ici, des femmes d’ici. C’est le mélange de ces deux univers qui s’est imposé dans une recherche de plus de couleurs, de motifs, d’originalité et de matières non-synthétiques. Une touche d’ailleurs dans une réalité bien d’ici. Le parfum d’ailleurs de Gulshaan, c’est un peu comme quand au détour d’une rue, par surprise, une odeur nous surprend et nous rappelle un horizon lointain que l’on a un jour …

Dupatta, ou l’immense voile pakistanais

Vous l’avez découvert ou redécouvert avec Gulshaan, et certaines ont été surprises de sa taille et de la beauté de ses motifs. Le dupatta, c’est l’une des trois pièces du shalwar kameez, la tenue traditionnelle pakistanaise, composée donc du shalwar (pantalon), du kameez (longue tunique), et d’un long et large voile, le dupatta. Comme vous avez pu le voir, le dupatta est immense, il mesure de un mètre sur deux à un mètre cinquante sur deux mètres cinquante, pour la seule bonne raison qu’il est un vêtement en lui-même. Dans les lourdes chaleurs du Pakistan, c’est de lui que l’on s’enroule pour préserver sa pudeur, et il couvre effectivement tout le corps. Souvent, les femmes le transforment en niqab en le rabattant devant le visage (et en le faisant tenir sans épingles !). Les pakistanaises préfèrent parfois avoir un dupatta « de sortie », moins coloré et plus simple, qu’elle enroulent autour d’elles avant de sortir, recouvrant ainsi le dupatta plus coloré qu’elle portent avec leur tenue. A la maison, il est porté de manière plus relâchée, …